• Le cerveau peut-il gérer un nombre infini d'Amis ?

    Il m'arrive d'admirer certains bloggeurs qui ont des centaines d'Amis. Bien que mon blog soit en ligne depuis plusieurs années, je n'ai que quelques dizaines d'amis. Alors, je pousse un peu plus loin la réflexion et je me dis que je suis entièrement responsable de cette situation. En effet, jusqu'alors, j'ai toujours voulu agir comme je le fais dans ma vie '' physique '' ( par opposition au monde '' virtuel '' du Web ). Je préfère la qualité à la quantité. J'aime entretenir via mon blog des relations suivies avec eux: conversations, commentaires ( parfois un peu longs, je m'en excuse ) coups de main …. enfin bref, de vraies relations en opposition avec un côté '' superficiel '' que je note chez certains bloggeurs. Cette superficialité dévalorise la '' relation '' et finit par épuiser. Ces derniers jours, j'ai lu un article qui m'a conforté dans mon opinion : 

    Le professeur Rubin Dunbar, de l’Université d’Oxford, vient contrarier quelque peu l'idéologie des inconditionnels des blogs et des réseaux sociaux ( Facebook, MySpace, Twitter …. ). Le scientifique vient de rendre les conclusions de son étude sur les groupements sociaux à travers les siècles. Celle-ci s’attarde sur le phénomène blogs et réseaux sociaux, et démontre qu’il est impossible, pour le cerveau humain, d’entretenir un lien social avec plus de 150 amis, quel que soit le niveau de sociabilité.


    Selon lui, le néocortex, zone du cerveau qui gère la pensée consciente et le langage, serait responsable de cette restriction. Il n’y aurait donc aucune différence entre les membres qui posséderaient des milliers d’amis et ceux qui n'en auraient "que" quelques centaines.


    D’autre part, les femmes seraient plus douées pour les relations sociales sur les blogs et réseaux sociaux que les hommes. Ces messieurs auraient en effet davantage besoin de se rencontrer physiquement pour maintenir le contact.
     

    Les conclusions du Pr. Dunbar, qui devraient être publiées cette année, sont attendues par les psychologues qui souhaitent prévenir les utilisateurs des effets néfastes de ce phénomène. Ce dernier serait, en effet, à l’origine de conduites addictives et causerait un sentiment d’insécurité chez certaines personnes.
     

    Cet article n'est en aucune façon, une critique adressée à l'encontre de certains bloggeurs. Peut-être ont-ils un coeur plus grand que le mien? Peut-être ont-ils de plus grandes capacités que moi pour gérer leur immense cercle d'amis? 
     

                                                Bien amicalement, GREYX


  • Commentaires

    1
    izi monnaie
    Samedi 27 Février 2010 à 19:38
    salut je vient de lire ton article et je suis d'accord avec toi quoi que si on a plus 150 amis et qu'on discute assez souvent avec eux on peut se crée des lien mais c'est vrai que sa prend du temps avant de connaître une personne alors plus de 1OO il faut vraiment le vouloir sa peut paraître un peu confus ce que je dit mais bon c'est mon avis sur ce bonne soirée bisous.
    2
    Petitfilou1 Profil de Petitfilou1
    Samedi 27 Février 2010 à 19:54
    Izi, ce que tu dis est parfaitement clair. Je comprends que tu partages mon avis ainsi que celui du Pr Dunbar. Bah oui, lorsque tu as des centaines d'amis, si tu veux entretenir une relation de qualité avec eux, alors tu y passes tout ton temps : tu ne bosses plus, tu dors plus, tu manges plus .... Grave !!! Izi, merci pour ton com' qui, comme dhabitude, m'a sincèrement fait plaisir. Je t'embrasse
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :