•  

     

    Quelle excellente idée a eu Steinberg de nous proposer ce studio virtuel sous forme de Freeware! Votre PC va se transformer en studio d'enregistrement professionnel supportant 48 pistes audio ( WAV et Mp3 ) et 64 pistes MIDI, excusez du peu! Vous y trouverez aussi un synthétiseur virtuel, une bassline et une boîte à rythmes. De plus, grâce à la technologie Rocket, vous pourrez stocker vos morceaux en ligne au lieu de votre disque dur et aussi, jammer en ligne avec d'autres musiciens.

     

    Pour Windows XP/NT/2000/98/Me/95

     

    Lien pour télécharger CUBASIS Inwired

     


    3 commentaires
  •  

     

    La guérilla parlementaire sur la loi Hadopi est presque achevée. Après le Sénat, l’Assemblée nationale a adopté mardi la loi Hadopi 2 définitivement. C’est la version issue de la commission paritaire mixte (sept députés, sept sénateurs) qui a été retenue.

     

    Pas de surprise avec le résultat du scrutin, les députés ont adopté par 258 voix contre 131 le texte de loi qui complète Hadopi 1 dans la lutte contre le téléchargement illégal.

     

    Les groupes UMP et du Nouveau Centre (NC) ont voté ce projet (à l’exception de quelques membres qui s’y sont toujours opposés). Tandis que les groupes socialiste, radical et citoyen (SRC) et de la gauche démocrate et républicaine (GDR, PC et Verts) ont voté contre ce texte.

     

    “Je souhaite faire en sorte que le dispositif qu’il instaure, celui de la collaboration entre la HADOPI et les autorités judiciaires, prenne tout son sens aux yeux de nos concitoyens : celui d’un mécanisme essentiellement pédagogique de lutte contre le piratage, indissociable de la mise en place d’un nouveau modèle de diffusion et de financement des œuvres culturelles. C’est ainsi que nous garantirons son applicabilité et son efficacité”, a déclaré Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication.

     

    De son côté, Patrick Bloche, député PS (Paris) qui s’oppose depuis le début à la riposte graduée, n’en démord pas : “c’est une mauvaise loi”. Alors que le PS compte saisir le Conseil constitutionnel “dans les prochains jours” à propos d’Hadopi 2. Il revient sur la portée de la censure partielle des Sages sur Hadopi 1.

     

    “Il n’est pas inutile, au terme de ce débat parlementaire, de rappeler ce qui a motivé les sages de la rue de Montpensier dans leur censure, dont la portée historique a été soulignée par plusieurs constitutionnalistes. L’un d’entre eux, Dominique Rousseau, considérait ainsi que cette censure ‘est nette, sans appel, claire et particulièrement motivée. C’est la plus sévère depuis une bonne dizaine d’années’, ajoutant que ‘le Conseil constitutionnel offre une motivation particulièrement sévère, puisqu’il accuse le Gouvernement, à l’origine de cette loi, d’avoir méconnu à la fois la liberté d’expression, le principe de la séparation des pouvoirs et la présomption d’innocence (…)”, a déclaré Patrick Bloche.

     

    “Avec un acharnement qui laisse songeur, Hadopi 2 a succédé à Hadopi 1. Et nous avons débattu, dans cet hémicycle (…) d’une nouvelle usine à gaz créant, sur le plan juridique, un véritable régime d’exception. De fait, ce qui nous apparaît particulièrement grave au regard de ce qu’est un État de droit, c’est que HADOPI 2 ne doit son existence qu’à votre détermination à contourner la décision du Conseil constitutionnel, poursuit-il.


     

    Selon le gouvernement, la Hadopi sera opérationnelle début 2010. Les membres de la Hadopi, nouvelle autorité administrative chargée de lutter contre le téléchargement illégal de contenus culturels sur Internet, devraient être désignés par décret en octobre. La nouvelle autorité, composée de neuf personnes, sera ensuite installée courant novembre.

     

    A partir de janvier 2010, La Hadopi devrait pouvoir envoyer ses premiers courriels d’avertissement aux internautes qui téléchargent illégalement . Les sanctions prévues en cas d’actes répétés de piratage en ligne sont confiées à la justice pénale.

     

    Parallèlement, Frédéric Mitterrand a instauré à la rentrée une mission pour développer les offres légales de contenus numériques. Le ministre de la Culture et de la Communication devrait faire des propositions avant la fin novembre.

     

    La réaction de GREYX :

     

    L'aboutissement de la guerilla parlementaire était évident. Il faut dire que le gouvernement a mis du coeur à l'ouvrage. Il fallait absolument faire passer cette loi scélérate pour préserver les intérêts d'un quarteron d'artistes assoiffés de richesse et notamment, les amis persos de notre Président ( rappelons le cachet de 500.000€ touché par Hallyday, ARTISTE D'UTILITE PUBLIQUE,  le 14.07 dernier, soit environ 30 ANNEES DE LABEUR d'un Smicard ). C'est à çà que va servir le nouveau modèle de diffusion et de financement des œuvres culturelles ? Bah, M.... alors !!

     

    Je suis de plus en plus persuadé que le seul moyen efficace de contrecarrer la volonté du gouvernement et toute sa copinnerie, est de se tourner vers les véritables artistes ( artistes qui diffusent l'art gratuitement ou à des conditions financières plus raisonnables ). Allez beaucoup plus souvent sur les sites dédiés aux artistes qualifiés " d'amateurs " et vous vous rendrez vite compte que l'on peut se passer de tous ces artistes de droit divin et assoiffés de pognon qui finalement, méprisent profondément leur public ( n'hésitant pas à les saigner à blanc pour avoir daigné leur apporter un peu de plaisir grâce à leur incommensurable talent ). Vous pouvez également vous rendre sur ces nouveaux sites qui vous permettent de financer l'artiste que vous souhaitez. Au moins, vous dépensez votre argent mais VOLONTAIREMENT etv en toute connaissance de cause !!

     

    Je porte à votre connaissance la réaction d'une jeune femme à cette loi Hadopi. J'ai trouvé cette réaction très poignante et oh combien légitime.

     

    Bonjour,

     

    Cette loi comme beaucoup d’autres va simplement et toujours servir à remplir les caisses ce cet état qui ne pense qu'à une chose:  être les plus riches.

     

    Mais nous, nous devons déjà payer pour travailler, pour manger, pour nous nourrir et se loger, mais sans nous cet état à la con ferait quoi. Et maintenant il va falloir payer encore et pour télécharger légalement, arrêtez !!

     

    Je connais des commissariats complets qui téléchargent illégalement, des figures humaines qui représentent soit disant notre dite législation…

     

    Alors gouvernement, changez votre politique et venez vivre une journée dans ma vie et celle des quelques millions qui vous payent vos voiture neuves, la mienne à 300221 km elle à 20 ans et demain elle casse .... plus de boulot!, car pas une tune de coté avec ce que vous nous prenez, pour en racheter une.

     

    Bande de voleurs, il me semble que le vol, l’abus de pouvoir, etc, c’est aussi puni par la loi…

     

    Je suis une petite citoyenne qui demain sera à la rue comme d’autre à force de payer plus que l’on me donne. Car le salaire lui, à oui il augmente de 1.8 % soit 1.8€ sur 100€ super… je pourrais acheter une baguette de pain par mois….. 

     

      


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires