•  

     

     

     GREYX

    Style Rave 

      

     Durée: 3'48


    votre commentaire
  •  

    JDNle-Business

     

    Selon Amazon.com, l'album de Nine Inch Nails, a été le plus vendu en ligne en 2008. Il était aussi disponible gratuitement et légalement sur Internet.



    Au lieu de tuer la vente de musique, sa diffusion gratuite n'aurait-elle pas un effet stimulant sur les ventes ? Telle est la question que soulève le classement des albums les plus vendus en 2008 sur Amazon.com. Selon le détaillant américain, c'est l'album du groupe Nine Inch Nails, "Ghosts I-IV", qui a été le plus vendu au cours de l'année écoulée. Il était pourtant disponible gratuitement – et légalement – sur Internet.



    Vendu cinq dollars sur Amazon, cet album de 36 morceaux instrumentaux, était en effet en partie disponible depuis mars 2008 sur Internet. Mieux : l'ensemble de l'album est sorti sous licence Creative Commons, c'est-à-dire que son partage intégral et sa réutilisation à des fins non-commerciales sont autorisés. Les internautes avaient donc la possibilité de télécharger légalement cet opus sur un service de peer-to-peer.



    Nine Inch Nail avait par ailleurs opté pour une stratégie de diversification des supports numériques et physiques. Outre la version standard de l'album, des éditions collector étaient également proposées à la vente pour des prix allant de 10 à 300 dollars. Une semaine à peine après sa sortie, les ventes de l'album auraient atteint 750 000 exemplaires et rapporté à Nine Inch Nails plus d'un million et demi de dollars. Les pré-commandes des 2 500 éditions collector à 300 dollars étaient elles épuisées au bout de trois jours.



    Trent Reznor, chanteur, compositeur et seul membre permanent de Nine Inch Nails s'est dit à plusieurs reprises favorable au partage de fichiers, allant jusqu'à appeler son public à pirater. En novembre 2007 Reznor avait même quitté la maison de disque Interscope (filiale d'Universal) pour pouvoir vendre ses albums en direct. L'artiste semble ne pas vouloir s'arrêter là : il a récemment mis en ligne gratuitement 400 gigaoctets d'images vidéo en haute définition tirées de trois des concerts du groupe.

     

     

    Telerama.fr :

     

    Selon le classement établi par la boutique en ligne Amazon, l'album de musique le plus vendu en version digitale en 2008 sur la plateforme est Ghosts I-IV du groupe Nine Inch Nails – fer de lance du rock dur américain. Un album en tête des ventes... pourtant disponible légalement et gratuitement sur Internet !



    L'an dernier, le groupe anglais Radiohead avait frappé les esprits en mettant l'album In rainbows en libre téléchargement sur leur site, laissant les internautes déterminer eux-mêmes le prix qu'ils étaient prêts à payer ( prix moyen constaté : 1£ ). Cette fois, le groupe de Trent Reznor a distribué directement, sous licence libre, sur les réseaux P2P, l'album Ghosts I-IV. Au moment de sa sortie, en mars dernier, les internautes pouvaient télécharger gratuitement les neuf premiers morceaux de l'album au format MP3, avec livret PDF gratuit de 40 pages et autres « goodies ». Les 36 morceaux du disque ont ensuite été vendus ensemble sur Amazon pour 5 $ seulement. Des formules premium entre 10 $ et 300 $ permettaient également aux fans d'obtenir des versions plus riches, jusqu'au coffret dédicacé par Trent Reznor, limité à 2 500 exemplaires. Résultat : en une semaine seulement, les ventes du disques avaient déjà atteint les 750 000 unités et rapporté 1,6 million de dollars (environ 1 million d’euros).

     

    Sur son site, la licence libre Creative Commons se réjouit de l’arrivée en tête de l’album dans les ventes d’Amazon. Une explication possible est « la commodité et la facilité » d’achat proposées par NIN et Amazon. Et une autre, « que les fans ont compris qu’en achetant les MP3, ils soutenaient directement la musique et la carrière d’un artiste qu’ils aiment ». Ajoutons que, peut-être, le fait d'être connu au préalable ne gâche rien...



    Trent Reznor n'en est pas à son coup d'essai en matière d'expérimentation audacieuse sur le Web, et contrairement à Radiohead, qui a annoncé qu'il ne reproduirait pas l'opération sur le Net pour ses prochains albums, Nine Inch Nails continue d'innover. N'ayant pas obtenu l'autorisation d'Universal pour commercialiser un DVD de sa dernière tournée, « Lights In the sky », le groupe a décidé de laisser mettre sur le Web l'intégralité des rushes de trois concerts filmés en HD et de laisser aux fans le soin de faire le montage eux-mêmes. Soit 400 Go de vidéos haute-définition sur BitTorrent !

     

     

    Framablog :

     

    On risque d’en parler longtemps. Imaginez-vous en effet un album de musique sous licence Creative Commons, disponible gratuitement et légalement sur tous les sites de partage de fichiers, et qui arrive pourtant en tête de meilleurs ventes 2008 sur la très fréquentée plate-forme de vente en ligne Amazon !

     

    Voilà une nouvelle qui fait du bien et qui va à l’encontre de bon nombre d’idées reçues véhiculées notamment par certaines pontes de l’industrie culturelle ( et leurs amis politiques ). Une véritable petite bombe en fait, surtout en temps de crise. Les mentalités et les comportements évoluent et cela bénéficie indirectement aux logiciels libres qui sont « gratuits » ou « payants » selon que vous décidez ou non de soutenir le logiciel libre considéré.

     

    Nine Inch Nails : l’album MP3 sous licence Creative Commons s’est vendu comme des petits pains

     

    NIN's CC -Licensed best- Selling mp3 Album

    Fred Benenson - 5 janvier 2009 - Creative Commons Blog
    (Traduction Framalang : Don Rico)

     

    L’album de Nine inch nails (NIN) diffusé sous licence Creative Commons, Ghosts I-IV, a fait un bon nombre de gros titres.

     

    Pour commencer, l’opus a été salué par la critique et récompensé par deux nominations aux Grammy Awards, ce qui atteste la qualité musicale de cette œuvre. Mais ce qui nous emballe vraiment, c’est le formidable accueil qu’a reçu cet album chez les adeptes de musique. En plus d’avoir généré plus d’un 1,6 million de dollars pour Nine inch nails dès la première semaine et d’avoir atteint la première place du classement de Billboard dans la catégorie musique électronique, Ghosts I-IV figure à la quatrième place des albums les plus écoutés de 2008 sur Last.fm, fort de 5 222 525 écoutes.

     

    Mais le plus enthousiasmant, c’est que Ghosts I-IV a été l'album mp3 le plus vendu en 2008 sur la plateforme de téléchargements mp3 d' AMAZON. Songez un peu à ce que ça signifie.

     

    Les fans de NIN auraient pu utiliser n’importe quel réseau de partage de fichiers pour télécharger légalement l’album entier, puisqu’il est sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Beaucoup l’on d’ailleurs fait, et des milliers continueront à le faire. Alors pourquoi les fans prendraient-ils la peine de payer des fichiers identiques à ceux qui sont disponibles sur les réseaux P2P ? On peut d’abord l’expliquer la facilité d’accès et d’utilisation des pages de téléchargements de NIN et d’Amazon. Mais il y a aussi le fait que les fans ont compris qu’acheter des fichers MP3 allait directement profiter à la musique et à la carrière d’un groupe qu’ils apprécient.

     

    La prochaine fois qu’on tentera de vous convaincre que produire de la musique sous licence Creative Commons entamerait les ventes de musique numérique, souvenez-vous que Ghosts I-IV a prouvé le contraire, et soumettez cet article à votre interlocuteur.

     

     

    votre commentaire
  •  

     

    Tous droits du propriétaire de l'oeuvre réservés. Vous pouvez consulter ce texte sur Le Carrefour des Mix ou bien encore le télécharger pour un usage personnel. Sauf autorisation de son auteur, la duplication, l'utilisation ou la diffusion de ce texte à des fins commerciales sont interdites. 

     

     

    L'enfer

     

     

     

    De mon vivant je ne faisais que le mal

    Je ne faisais que çà, je vivais pour cela

    J'aurais tué père et mère pour arriver à mes fins

    Et je suis peut être allé trop loin

     

     

    Ma mort fut rapide et futile

    D'un seul éclair j'ai été foudroyé

    J'aurais préféré qu'on me fusille

    Pour ne pas avoir connu cette fin insensée

     

     

     

    refrain : x1

     

     

    Pour me punir tu m'as envoyé

    Dans cet enfer enflammé

    Sans une once de pitié

    J'ai été tout simplement expédié!

     

     

     

    Les coups de fouets par milliers

    Me procurent un plaisir sulfureux

    Les jets de flammes éclairent

    Me rendent parfaitement heureux

     

     

     

    Finalement, avec le temps, je crois

    Que l'enfer est un endroit

    Totalement fait pour les espèces

    Qui n'ont que la monnaie de leurs pièces

     

    Refrain : x2

     

    AMY

     

    Pour contacter AMY  :  amycouloud@yahoo.fr

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    FaceWound est un shoot them up dans lequel vous dégommez des hordes de zombies. Équipez-vous de votre magnum dont les munitions sont illimitées, vous arpentez les rues de la ville à la recherche de barres de plutonium. Cela étant, votre périple ne se fera pas facilement car la ville est envahie par des morts vivants. Vous disposez de trois vies, d'un effet bullet time à la Matrix ou à la Max Payne pour accomplir votre mission.
    FaceWound ne nécessite pas d’installation.

     

    Informations sur le logiciel:

     

    - Configuration minimale: Windows 9X/2000/XP/Vista

    - Langue: Anglais

    - Auteur/Editeur: Garry Newman

    - Licence: Gratuit

     

    Pour télécharger FaceWound, CLIQUER ICI


    votre commentaire
  •  

     

    Zu Online est un MMORPG qui vous plonge dans un univers médiéval Chinois en guerre. Le monde de Zu est en proie au chaos depuis que le "Blood demon", chef des armées du mal, a détruit la montagne de Zu ainsi que l'artefact légendaire que la montagne protégeait. Les Immortels qui la défendaient corps et âmes se sont suicidés suite à cette guerre, ou ont changé de dimension à la recherche de pouvoir pour vaincre définitivement le mal.

     

     


    Au tout départ de votre aventure, vous devrez choisir une faction parmi les trois disponibles disposant chacune de priorités différentes. Les Tai développent leurs aptitudes au combat et n'ont qu'un seul but : montrer leur force au reste du monde, ils cherchent le secret de l'immortalité à travers la puissance de la force brute. Les Xun favorisent quant à eux la force spirituelle ; la clef de l'immortalité selon eux réside dans l'âme et s'est en développant celle-ci qu'on acquière la sagesse et la force. Enfin, les Wu cherchent le secret de l'origine de la vie en explorant les lois universelles.

     


    5 classes vous sont ensuite proposées sous la forme de "clans". On trouve donc le clan des Swordman qui forment des guerriers assoiffés de connaissance pour détruire le Blood demon. Vient ensuite le clan des Moonmaiden qui utilise la magie pour piéger ses adversaires ou pour devenir invisibles, très pratique pour espionner ses ennemis et toujours avoir l'initiative. Les Sunwarriors sont les maitres incontestés du corps à corps, utilisant la force brute pour annihiler leurs adversaires. Le clan des Bears fairy est très populaire et apprécié de leurs alliés car ils soignent et assistent pendant les combats. Enfin, les Summoners sont les plus proches des forces démoniaques puisqu'ils invoquent des fantômes pour les servir et puisent leur puissance dans la magie noire, très dévastatrice.
    Le monde de Zu est composé de plusieurs dimensions séparées par des zones de chaos remplies de monstres. A vous de retrouver les parchemins sacrés des temps anciens pour enfin trouver un moyen de détruire le Blood demon. Cette quête sans fin vous fera voyager dans de nombreuses zones dangereuses puisqu'il vous faudra triompher des monstres mais aussi des membres des factions opposés pour rester en vie.

     

    Informations sur le logiciel :

     

    - Version 1.8

    - Configuration minimale: Windows 2000/XP/Vista

    - Licence: Gratuit

    - Auteur/Editeur: IGG

    - Date de sortie: 15.12.2008

     

    Pour télécharger ZuOnline, CLIQUER ICI


     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires